Un mauvais niveau en langue peut pénaliser une entreprise

Selon une étude réalisée par The Economist Intelligence Unit (EIU) : près d’une entreprise exportatrice sur deux a vu échouer d’importantes transactions commerciales à cause de malentendus linguistiques et culturels. 68% des chefs d’entreprises interrogés pensent que l’anglais est la langue la plus importante.
Lire la suite sur le site du Monde :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/02/un-mauvais-niveau-d-anglais-veritable-handicap-pour-les-entreprises-exportatrices_1694283_3234.html

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *