Peur du ridicule en langue ?

Le Français n’est pas mauvais en langues mais il a peur du ridicule.

C’est le message passé lors d’une interview parue dans Le Point d’un directeur d’une école de langue en Angleterre. On y lit aussi ce passage fort intéressant :

 Intellectuellement, toutes les bases et les règles sont en place, mais ils ne savent pas les utiliser spontanément, quotidiennement. C’est comme si on nous demandait de passer notre permis en n’ayant fait que le code.

 

Enquête européenne sur les compétences linguistiques 2012

Une étude européenne sur les compétences linguistiques vient d’être menée à l’initiative de la Commission européenne. La rapport a été rendu fin juin 2012. Bilan : les français se classent quasiment dernier pour ce qui est de la maîtrise de l’anglais. Juste devant les jeunes anglais pour leur maîtrise du français.

Citons : « The Survey shows that for the first foreign language, the proportion of students reaching the level of independent user varies from 82% in Malta and Sweden (English) to only 14% in France (English) and 9% in England (French). »
Le niveau « independant user » correspond approximativement au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues(CECRL). C’est le niveau cible en fin de Terminale.

Un mauvais niveau en langue peut pénaliser une entreprise

Selon une étude réalisée par The Economist Intelligence Unit (EIU) : près d’une entreprise exportatrice sur deux a vu échouer d’importantes transactions commerciales à cause de malentendus linguistiques et culturels. 68% des chefs d’entreprises interrogés pensent que l’anglais est la langue la plus importante.
Lire la suite sur le site du Monde :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/02/un-mauvais-niveau-d-anglais-veritable-handicap-pour-les-entreprises-exportatrices_1694283_3234.html