Cadre européen commun de référence pour les langues

Le Cadre européen commun de référence pour les langues définit des niveaux de maîtrise d’une langue étrangère. Ces niveaux sont désormais la référence dans le domaine de l’enseignement des langues dans de nombreux pays d’Europe.

En France, ils sont repris dans le code de l’éducation comme niveaux de compétence en langues vivantes étrangères attendus des élèves des écoles, collèges et lycées

L’échelle de compétence langagière fait apparaître trois niveaux subdivisés en six niveaux :

  • Niveau A : utilisateur élémentaire, lui-même subdivisé en niveau introductif ou de découverte (A1) qui est le niveau cible en fin d’école élémentaire et intermédiaire ou usuel (A2)
  • Niveau B : utilisateur indépendant, subdivisé en niveau seuil (B1) pour les élèves de 16 ans et avancé ou indépendant (B2). Il correspond à une  » compétence opérationnelle limitée  » ou une  » réponse appropriée dans des situations courantes « . En fin de Terminale, le niveau cible est B2.
  • Niveau C : utilisateur expérimenté, subdivisé en C1 (autonome) et C2 (maîtrise)

ceclr

Vous trouverez plus d’informations sur eduscol

 

Enquête européenne sur les compétences linguistiques 2012

Une étude européenne sur les compétences linguistiques vient d’être menée à l’initiative de la Commission européenne. La rapport a été rendu fin juin 2012. Bilan : les français se classent quasiment dernier pour ce qui est de la maîtrise de l’anglais. Juste devant les jeunes anglais pour leur maîtrise du français.

Citons : « The Survey shows that for the first foreign language, the proportion of students reaching the level of independent user varies from 82% in Malta and Sweden (English) to only 14% in France (English) and 9% in England (French). »
Le niveau « independant user » correspond approximativement au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues(CECRL). C’est le niveau cible en fin de Terminale.