Passez une année dans un lycée aux États-Unis ou Hawaï (High school)

Au moment de l’entrée dans la vie professionnelle, la valeur d’une année passée à l’étranger pèse lourd face aux années d’études en France. L’élève revient avec une culture générale plus riche. Il est quasiment bilingue.

Les objectifs de nos programmes sont :

  • Acquérir un niveau linguistique solide et durable grâce à l’immersion totale.
  • Comprendre et apprécier les différences culturelles.
  • Mûrir et apprendre au contact d’un environnement culturel différent.
  • Développer de nouvelles facultés d’adaptation, d’ouverture d’esprit et de connaissance de soi.
  • S’ouvrir de nouvelles perspectives de développement personnel, intellectuel et professionnel.

SAM_1764

À la suite du séjour, nous proposons aux élèves de passer une certification attestant de leur niveau de langue (TOIEC, TOEFL, IELTS, DELE…).

 

Quand partir faire une année dans un lycée à l’étranger ?

On peut partir à tout moment de la scolarité : à l’issue de la classe de troisième, de seconde ou de première juste avant de rentrer en Terminale ou même avant de commencer des études supérieures. Tout va dépendre du profil de l’élève, de sa maturité et de ses motivations. Par exemple, vous pouvez effectuer votre année de Seconde en France, obtenir le passage en classe de Première puis passer un an dans un lycée anglais et reprendre en Première en France. D’autres préféreront partir juste après la Terminale avant de commencer des études supérieures.

Les élèves souhaitant intégrer une classe préparatoire devront plutôt partir soit fin seconde, soit fin première. L’année de Terminale devant se faire en France.

Quels types de programmes ?

Il est possible de partir une année complète ou de faire ce que nous appelons une année « multi-langues » : deux semestres dans deux lycées de deux pays différents. Vous pouvez par exemple effectuez un semestre dans un lycée aux USA puis terminer dans un lycée en Allemagne ou en Espagne.

Vous serez inscrits et assisterez aux cours et activités de l’établissement comme les autres élèves.

Aux États-Unis, les lycéens n’ont que trois matières obligatoires (cela varie suivant les États). Quatre ou cinq matières sont optionnelles et laissées au choix de l’élève.  Cela peut aller du marketing aux mathématiques pures en passant par la psychologie ainsi que les bases de la pédiatrie.

Contactez nous pour en savoir plus

Rendez vous sur notre page contact.

Témoignage d’un lycéen Français dans une High School aux USA

Parti juste après la classe de Première pour passer un an dans un lycée des USA, il nous livre ici son témoignage. À la rentrée prochaine il poursuivra ses études en Terminale en France

Cela fait déjà 2 mois que je suis arrivé. Comme de nombreux américains, je prends le bus jaune pour aller au lycée.
Le lycée est très différent, les journées passent très vite ici : on commence plus tôt (7h20) mais on finit tous les jours à 14h30. L’emploi du temps est composé de huit “periods” d’environs 45 minutes. Il est presque le même tous les jours mais la classe change pour chaque matière. En effet le choix des matières aux états unis est plutôt compliqué, il n’y a pas trois séries comme en France. Les élèves peuvent choisir entre beaucoup de matière (des maths jusqu’à l’art ou l’introduction à la police scientifique) et avec différent niveaux.
Ce système permet aux élèves de trouver leur voie et de suivre des cours adapté à leur niveau. De plus la relation avec les professeurs est beaucoup moins formelle ici qu’en France  : avant les cours ils parlent de sport avec les élèves et parlent beaucoup plus facilement de leur famille ou de leur expérience personnelle de plus ils sont souvent impliques dans des activités extrascolaire avec les équipes de l’école ou les clubs.

Le lycée n’est pas que pour les cours : de nombreux élèves sont impliqués dans des clubs, les élèves peuvent se réunir aussi pour parler d’une passion commune comme l’équitation, le ski, la religion, un pays… ou dans une des équipes du lycée. J’étais dans l’équipe de course a pied et j’ai eu une merveilleuse saison ! Tous les sports profitent de supers infrastructures (stades, salle de musculation, infirmerie…) et le le lycée a des équipes masculines comme féminines plutôt performantes.
Avec la famille tout se passe très bien mais le rythme de vie est plus tôt différent de la France. Mes deux parents travaillent mais ils rentrent très tôt du travail : entre 17h et 18h. Le « dinner » est servi assez tôt : vers 19h et je pense que j’ai eu de la chance parce que ma mère cuisine tous les soirs (ce qui n’est pas le cas dans toutes les familles). En général, le week-end le déjeuner est plutôt léger et souvent au restaurant.

La grosse différence avec la France est que rien n’est accessible à pied : les distances sont grandes, il n’y a pas beaucoup de transport en commun et les routes ne sont pas adaptées au vélo. Les américains ont presque tous une voiture (dès 16ans) ce qui les obligent a travailler a mis temps pour payer l’essence et l’assurance. Ici tout ce fait en voiture et je commence à m’y habituer, ce n’est pas si mal de se faire conduire partout par des amis!

Même si la famille et la France me manquent de temps en temps mes deux premiers mois aux USA ont été supers et je commence a m’intéresser (et à comprendre) au football américain, au baseball et au hockey.

 

Le système éducatif aux USA

Consultez notre article sur le fonctionnement des études dans un lycée américain.

 

Nos établissements

Nous sommes en relation avec des établissements scolaires situés à proximité de New York, Washington, Boston ou dans l’État d’Hawaï. Nous avons visité personnellement chaque établissement et avons optimisé les modalités d’accueil d’un jeune français avec les professeurs

Formalités administratives pour étudier aux USA

Nous vous trouvons la famille d’accueil ou organisons l’hébergement en internat suivant votre choix.
Nous vous accompagnons également dans les démarches liées à l’obtention d’un visa J1 et les procédures administratives afférentes. Nous assurons le lien entre les établissements d’accueil et l’ambassade.