Entre 2001 et 2013, le paysage des écoles de commerce a été métamorphosé

Pierre Tapie a été directeur général de l’Essec pendant de 2001 à 2013 ainsi que président de la Conférence des grandes écoles de 2009 à 2013. Aujourd’hui, il quitte ces deux postes.  Dans un interview pour le journal Le Monde, il dresse un bilan intéressant. Pour ne citer que l’évolution de l’ESSEC, l’internationalisation y a été marquante. L’effectif d’étudiants étrangers est passé de 800 à 1 500.

Cette internationalisation a touchée tous les établissements français et plus particulièrement les écoles de management. Domaine dans lequel l’international pèse plus qu’ailleurs. Citons ce passage :

La compétence même de manageur dans un monde plus global est nécessairement interculturelle.

Une raison supplémentaire d’aborder l’enseignement supérieur avec de solides bases interculturelles.

Interview a lire sur le site du Monde.

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *