Après 5 mois dans un lycée en Angleterre : témoignage

Cela fait maintenant 5 mois que je suis parti pour 2 ans en Angleterre afin de passer un baccalauréat international (IB). Je suis actuellement en première année, ce qui équivaut à la première dans le système scolaire français. Mon lycée se trouve en Cornouailles (Sud-ouest). C’est un énorme campus, qui abrite une quantité étonnante d’élèves, malgré le fait qu’il se trouve dans une ville relativement petite. Mes cours commencent à 9h15 et finissent à 16h15, ce qui laisse du temps libre. Temps libre néanmoins bien rempli par le travail de l’IB.

L’IB est un parcours scolaire extrêmement intéressant. C’est assez différent du système français, mais ce n’est pas non plus la même chose que le A level (le bac anglais). Dans ce programme on choisit 6 matières, 3 en niveau standard et 3 en niveau supérieur, parmi un choix très vaste de matières comprenant, les langues, les arts, les sciences, l’histoire, les sciences sociales … Par exemple, moi j’ai choisi de prendre espagnol, math et littérature anglaise en niveau standard, et chimie, psychologie et physique en niveau supérieur. L’IB demande beaucoup de travail personnel mais on apprend beaucoup et très vite. C’est très efficace puisque ce programme ne voit pas l’apprentissage de la même manière qu’en France. Dans l’IB, les profs ne nous gave pas de savoir mais nous aide à l’acquérir par nous même. Le travail de recherche a aussi une place très importante dans l’IB. Tout au long du cursus, une grande partie du travail consiste en du travail personnel de recherche dans un sujet de chacune des 6 matières choisi. En plus de ces 6 travaux, on a l’opportunité de pouvoir faire un Extended Essay (EE), qui est une sorte d’Etude sur un sujet de notre choix, toujours avec un travail de recherche très poussé. Etant donné que j’adore la psychologie, j’ai décidé de faire une étude sur la superstition. C’est un travail qui devrait prendre un peux plus d’un an. En plus des 6 matières et du travail de recherche, nous avons des cours de Theory Of Knowledge (TOK), qui est un genre de philosophie plutôt étrange, où l’on se pose la question « Comment sait-on ? ». Mais le meilleur dans l’IB c’est l’esprit de famille qui s’installe entre les élèves mais aussi entre les profs et les élèves. Dans ma promotion, il y a environ 60 élèves, et régulièrement, nous sommes amené à faire des choses tous ensemble, ce qui crée un groupe assez soudé. Bref l’IB est vraiment très enrichissant.

Pour ce qui est de la vie à l’étranger, c’est également très intéressant de rencontrer une nouvelle culture, des nouvelles personnes et un nouveau système de vie. En plus de tout cela, c’est quand même une super opportunité pour apprendre l’anglais. C’est assez surprenant la vitesse à laquelle on peut faire des progrès dans une langue étrangère quand on est en immersion totale. Je vis dans une famille anglaise, très gentille. Ils sont professeurs et m’aide souvent dans mon travail scolaire, et m’emmènent avec eux quand ils font des activités. Il y a également beaucoup d’activités extrascolaires proposées aux lycéens dans la région.

Je recommande vraiment ce genre d’études à l’étranger à tous ceux qui souhaitent à la fois apprendre une langue de manière approfondie et continuer des études à un bon niveau.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *